Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGQui sommes-nous ?

 

La Gauche Anticapitaliste (GA) est un courant qui est né dans le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) les 5 et 6 novembre 2011 en s'opposant au cours isolationniste de sa majorité. La Gauche anticapitaliste, après l'avoir proposé sans succès au NPA en tant que tel, a décidé le 8 juillet 2012 de rejoindre le Front de gauche comme courant autonome. Une grande majorité des militant-e-s de la GA a décidé dans le même temps de quitter le NPA.

Le Front de Gauche est donc actuellement constitué de 8 composantes (Parti communiste français, Parti de Gauche, Gauche unitaire, FASE, République et Socialisme, PCOF, Convergences et Alternative et la Gauche Anticapitaliste). Une autre organisation de la gauche radicale et écologiste, les Alternatifs, est en train de discuter de l'opportunité de rejoindre à son tour le Front de gauche.

Dans un contexte où tout concourt à un approfondissement de la crise économique et à un durcissement des politiques d’austérité en Europe et ailleurs, nous pensons que la défiance vis-à-vis des classes dominantes et des pouvoirs à leur service s’aiguise.

Notre objectif est de rassembler sans exclusives les forces sociales et politiques :

qui veulent affronter sans concession la droite, les riches, les spéculateurs, les pollueurs de toutes sortes.

qui cherchent une issue à gauche à la crise du capitalisme, aux inégalités sociales et à l'urgence climatique

qui s'affirment clairement indépendantes d'un PS qui sacrifie le rêve de justice sociale sur l'autel de l'austérité.

Ce projet doit s'incarner dans un programme qui cherche à faire le pont entre les urgences sociales et écologistes actuelles et le projet de société que nous défendons, l'écosocialisme. Un projet de réorganisation globale de la société qui place au centre la démocratie réelle, la répartition des richesses et la protection de l'environnement.

Notre voix, alternative à celle du social libéralisme, doit se faire fortement entendre au risque de voir progresser encore la droite dure et l’extrême-droite, les solutions autoritaires.

A l’heure actuelle, le Front de gauche, incarne une opposition potentiellement crédible au Parti socialiste, en ayant refusé la participation gouvernementale, en s'opposant aux politiques d'austérité d'où qu'elles viennent. Le Front de gauche offre une alternative au renoncement social libéral dont le gouvernement socialiste montre chaque jour qui passe les méfaits.

La gauche radicale unie doit contribuer à la mobilisation unitaire de masse en même temps qu’elle doit défendre un plan d’urgence de rupture avec l’austérité et porter la proposition d’un gouvernement véritablement de gauche, au service de la majorité de la population. Un pouvoir politique appuyé sur l’auto-organisation des masses, proposant de rompre avec l’Europe capitaliste et productiviste, de la finance, pour faire naître en Europe par exemple, l’union des peuples alignant les acquis sociaux par le haut, faisant payer la crise aux riches, mettant au cœur de ses objectifs la réponse aux besoins sociaux réels (ou de base) et les impératifs écologiques.

Profondément internationaliste, notre courant veut maintenir et développer ses contacts avec la gauche radicale partout en Europe et dans le monde.

Profondément féministe, notre courant entend lutter pour l'égalité dans tous les domaines entre les hommes et les femmes, contre toutes les violences et oppressionsdont elles sont victimes.

Profondément antiraciste, notre courant entend lutter contre toutes les formes de ségrégation, pour la solidarité, la fraternité et l'égalité des droits.

Profondément égalitaire, notre courant entend défendre des droits égaux entre hétéros, homosexuel-le-s, transexuel-le-s.

Profondément attaché aux libertés publiques, notre courant participe à toutes les mobilisations qui s'opposent à leurs restrictions, en défendant les syndicalistes attaqués en justice ou toutes celles et ceux qui luttent contre les dictatures.

Partager cette page

Repost 0