Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDG.jpgHollande et Ayrault prétendaient « changer maintenant » et rompe avec les politiques de la droite. Pourtant, au-delà de quelques mesures symboliques, ils cèdent déjà aux intérêts des multinationales et des marchés.

PSA, Doux, Fralib, Thalès... les plans de licenciements et les fermetures d'entreprises se multiplient. Les déclarations du gouvernement sur son impuissance sont inacceptables.

Hollande doit interdire les licenciements dans les entreprises qui font des profit et au-delà, garantir le maintien du salaire et des droits liés au contrat de travail en obligeant les entreprises à financer une sécurité sociale professionnelle. La gauche sociale et politique doit unir ses forces pour contribuer à la convergence des luttes des salari-é-s et des équipes des entreprises en lutte contre les licenciements.

licenciements-psa-cauchemar-varin-rouge-jmb.jpg

Nicole Bricq, première ministre de l'écologie a été rapidement débarquée parce qu'elle a voulu geler les forages pétroliers au large de la Guyane. Des ministres se disent favorables à la réouverture du débat sur les gaz de schiste. Montebourg parle du nucléaire comme une « filière d’avenir » et finance des primes pour l'achat de voitures électriques... Le gouvernement Ayrault cède déjà au lobbie nucléaire et celui des multinationales du pétrole

Alors que réchauffement climatique atteint des niveaux peut être irréversibles (fonte des glaces de l'arctique) il faut engager la transition énergétique, développant massivement les énergies renouvelables et les transports en commun gratuits, en engageant les reconversions industrielles nécessaires en garantissant l’emploi..

Evacuation de campements de Roms ou répression policière, la politique d’Emmanuel Valls dans des quartiers populaires est insupportable. C'est une politique qui attise la concurrence et la haine.

Le contrôle au faciès et les violences policières doivent cesser, la BAC doit être dissoute. Les sans-papiers doivent être régularisés, et contre les discriminations, l'accès aux droits sociaux doit permettre une vie digne pour tous-tes.

Un Non de Gauche au pacte austéritaire !

Le pacte budgétaire européen décidé par Merkel et Sarkozy c'est une règle de fer imposant l'austérité permanente. Adopté, le pacte impliquerait l'obligation de couper 33 à 60 milliards dans le budget 2013. Hollande s'était engagé à renégocier le traité, il n’en a rien été. Il veut désormais le faire voter par le parlement à la mi-octobre.

Comme en 2005 avec le NON de gauche au TCE, rassemblons le mouvement social, altermondialiste, les équipes syndicales, les partis, élus et citoyens, contre ce traité austéritaire et pour l'exigence démocratique d'un référendum.

31/08/12

Crédit photo : Photothèque Rouge - JMB

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0