Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Invoquant ce mardi 1er octobre « un vrai projet solidaire pour Le Puy-en-Velay », le Front de gauche de Haute-Loire appelle par la voix de Michel Valentin à « initier des listes de large rassemblement ». Face à Laurent Wauquiez, la gauche pourrait bien partir divisée…

Dans un communiqué diffusé ce mardi 1er octobre, le secrétariat départemental du Front de gauche s'arrête sur les élections municipales de 2014 : « Les électeurs de gauche ne doivent pas se sentir démoralisés car il existe une véritable alternative pour sortir de la vis sans fin de l’austérité voulue par Hollande. Aux municipales, vous pouvez adresser un signal fort au gouvernement tout en combattant le représentant de la droite locale et ses dogmes libéraux ».

Au Puy-en-Velay, le Front de gauche appelle à « rompre avec la politique de prestige touristique de Laurent Wauquiez, qui mise sur le “business du Saint-Jacques” en gaspillant pour l’image de la ville sans réel effet sur l’emploi. Pour nous, la priorité sera de retisser le lien social local ».

Gratuité des bus et circuits courts

Parmi ses priorités, le Front de gauche défend « la gratuité des bus : un engagement fort pour ouvrir la ville aux jeunes et aux demandeurs d’emplois de la communauté d’agglomération. C’est possible immédiatement et à un faible coût pour la régie publique. Cela permettrait d’améliorer la qualité de vie en réduisant les nuisances de la circulation qui deviennent insupportables pour les riverains des grands axes aux heures de pointe ».

Autre enjeu affiché : « La mise à disposition d’un bâtiment gratuit pour un marché de produits agricoles locaux (du type AMAP) où pourraient échanger sans intermédiaire producteurs paysans et citoyens prêts à payer le juste prix pour la qualité alimentaire ».

« Une politique de la jeunesse » 

Autre axe fort : le Front de gauche appelle à « une politique de la jeunesse qui ne délaisse pas les adolescents, par la mise à disposition d’un lieu de rencontre et de création (danses, salle de répétition pour les groupes) encadré par des animateurs de la ville. La bibliothèque municipale doit être agrandie en médiathèque et ouvrir tous les jours par le recrutement de personnel supplémentaire. Il nous faut aussi répondre au défi de la mise en place d’activités péri-éducatives variées et gratuites pour les enfants des écoles publiques en privilégiant une mutualisation avec les autres communes de l’agglomération qui ont déjà des structures pour la jeunesse (Chadrac, Brives-Charensac) ».

La gauche divisée au Puy-en-Velay ?

Le Front de gauche conclut : « Nous souhaitons qu’un tel programme devienne celui de l’ensemble de la gauche pour battre Laurent Wauquiez, sans ambiguïté sur le refus de l’austérité que nous impose l’actuel gouvernement ». Joint par téléphone, Michel Valentin, secrétaire départemental du PCF, rejoint son camarade du Parti de gauche Yves Prat (il avait annoncé dans Renouveau du 19 septembre sa volonté de monter des listes autonomes dans 5 communes, dont la cité mariale) et appelle à « initier des listes Front de gauche de large rassemblement ». Concernant le cas précis du Puy-en-Velay, il avance sans ambiguïté : « Nous ferons tout pour avoir notre propre liste au premier tour ».

PRATIQUE. Réunion publique de lancement de campagne ce vendredi 4 octobre, à 20 heures, au centre Roger Fourneyron du Puy-en-Velay.

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0