Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-zoomdiciL'entreprise monistrolienne Preciturn attend des offres de reprise. Les éventuels candidats ont huit jours pour se faire connaître.

Après son placement en liquidation judiciaire ce vendredi 14 juin 2013, la boulonnerie de Monistrol-sur-Loire, Preciturn, attend des offres de rachat avec fébrilité. Un seul candidat, BVS, (Boulonerie Visserie de Sablé, dans la Sarthe) s'est manifesté jusqu'à présent, mais il ne peut pas finaliser son dossier tant que Renault et PSA ne lui garantissent pas un volume de commandes.

preci2-jpg

Ce mercredi 19 juin, une soixantaine de syndicalistes CGT, FSU, Solidaires et Unsa se sont rassemblés devant l'usine à la veille de l'ouverture de la conférence sociale européenne à Paris ces jeudi 20 et vendredi 21 juin 2013.

Après des mois de chômage partiel, depuis fin 2012, les 54 employés seront fixés sur leur avenir le 12 juillet prochain, date à laquelle le tribunal de commerce du Puy-en-Velay rendra sa décision.

preci1-jpg

Les interventions des dirigeants de la CGT43

Alain Eyraud, responsable CGT43 : "Nous sommes réunis ici, en soutien à nos camarades de Préciturn qui se battent pour leurs emplois, le maintien du site, l’outil de production et contre la destruction de l’industrie. Cette entreprise est le symbole de la crise dans laquelle on nous enfonce. La Secrétaire Générale de la Confédération Européenne des Syndicats avec les Organisations syndicales françaises sont reçues ce jour même à l’Elysée par le Président de la République pour lui faire part de nos demandes en faveur d’une politique d’investissements qui favorise la croissance avec la création d’emplois durables et l’augmentation des salaires. Dans le cadre d’une journée d’action européenne les organisations syndicales françaises ont décidé de se joindre à cette initiative pour combattre l’austérité et les restrictions budgétaires, et se tient aujourd’hui à PARIS un rassemblement comme le nôtre. Aujourd’hui en Haute Loire dans l’unité syndicale avec la CGT, FSU, Solidaires et UNSA nous avons décidé de ce rassemblement devant Préciturn pour soutenir cette démarche de la CES et peser aussi sur la conférence sociale qui doit avoir lieu les 20 et 21 juin 2013. [...] Il n’y a que les luttes que l’on ne mène pas qui sont perdu d’avance, alors continuons le combat, pour exiger une meilleure répartition des richesses. En Europe, en France, à Préciturn, l’emploi doit être sauvé."

Article paru dans Zoomdici

Edition en ligne du 20/06/13

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0