Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la-montagne-logoLes trois syndicats CGT, FO et CFDT de l'entreprise Recticel SAS, qui possèdent un site de production à Langeac, refusent l'accord national interprofessionnel (ANI) signé le 11 janvier dernier entre le MEDEF et la CFDT, CFTC et CGC.

Pour eux, "les organisations syndicales signataires représentent bien moins de salariés que celles qui s"y opposent. C'est donc un accord minoritaire."

arton838-0e87711.jpgDans un communiqué commun la CGT, FO et la CFDT de Recticel France indiquent "que ce serait un recul considérable du droit du travail et des droits des salariés", citant, entre austres la mobilité interne, la modification des contrats de travail individuels, les procédures de licenciements économiquent en réduisant le rôle des CE et des CHSCT... Ou encore la limitation des recours des salariés devant les prud'hommes.

Les trois syndicats demandent au gouvernement "de ne pas intégrer dans la loi les élements de reculs sociaux". Et stipulent qu'ils "agiront et appelleront les salariés à l'action pour s'oppposer à ces reculs".

Article paru dans La Montagne
Edition du 16/02/2013


Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0