Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-progresLe Puy-en-Velay. Hier, plusieurs syndicats se sont mis à l’heure européenne, pour contrer les politiques d’austérité.

Autour de deux cents personnes se sont rassemblées hier matin devant la préfecture à l’appel de la Confédération européenne des syndicats.

manif141112-lePuy

Dans les rangs, la CGT, CFDT, Solidaires, UNSA, FSU, le Front de gauche, Attac. Sur les grilles de la préfecture des banderoles des hôpitaux du Puy et de Yssingeaux, des organismes sociaux, Michelin, Fontanille, un petit goût de contestation et l’occasion de quelques débrayages ici ou là, dans le public et le privé. Comme dans des centaines de ville européenne on s’est élevé contre l’austérité en notant une fois encore les inégalités qui minent le système, « elles creusent et provoquent d’énormes dégâts sociaux qui appauvrissent les salariés. L’an dernier les quatre-vingt-dix-huit patrons les plus riches de France se sont distribués 87 milliards de dividendes et ils demandent au gouvernement une aide supplémentaire. Les patrons, qui se disent les pigeons des politiques gouvernementales veulent imposer encore plus d’austérité aux salariés », disait le communiqué de l’intersyndicale qui a choisi de mettre localement en avant l’emploi et la solidarité, « c’est une première manifestation le même jour dans tous les pays européens et sur les mêmes revendications. Cela donne du sens à une action qui en appelle d’autres. Toutes nos revendications sont pertinentes. Si on veut s’en sortir, c’est par une relance au niveau des salaires », a expliqué Jo Chapuis, pour la CGT.

Article de Christophe Teyssier paru dans Le Progrès
Édition en ligne du jeudi 15 novembre 2012
Crédit photo : Maxime Pitavy - Zoomdici

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0