Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-Front-de-GaucheLe Front de Gauche se félicite de la tenue d’un comité interministériel réuni ce jour concernant l’égalité entre les femmes et les hommes, comme nous avions approuvé la création du ministère aux droits des femmes. Malheureusement ce que nous pressentions est confirmé : beaucoup de vœux pieux et peu de moyens. Une véritable politique d’égalité serait-elle inconciliable avec les politiques d’austérité votées par le Gouvernement ? Nous le pensons !!!

feminisme-fdg-nils-rouge.jpg

Même si nous saluons la démarche de la ministre Najat Vallaud-Belkacem, force est de constater que sa marge de manœuvre au vu du budget 2013 est plus que réduite :

· La mise en place d’un plan de lutte contre les stéréotypes et le sexisme à l’école à l’horizon 2014 mais sans nouveaux moyens alloués à la formation des enseignant-es,

· La parité en politique renvoyée aux conclusions du rapport Jospin qui avait soulevé l’indignation des associations féministes pour le manque d’ambition de ses propositions,

· Les inégalités salariales, la revalorisation des salaires des métiers féminisés et la lutte contre le temps partiel renvoyées aux accords de branches,

· La question centrale de la petite enfance renvoyée à l’Education nationale ou aux collectivités territoriales déjà asphyxiées par la politique de décentralisation et de non transfert de charge de l’Etat.

· L’absence totale de prise en compte des dégâts causés par la loi HSPT et de la réouverture demandée des maternités, CIVG …

· La lutte contre les violences faites aux femmes ne prenant pas la mesure des moyens qui doivent être alloués à la prise en charge des victimes et aux besoins criants de logements d’urgence : 1700 promis alors que nous en attendons au moins 4500 pour répondre aux recommandations européennes !

Dans un texte qui regorge de formules du type : « le gouvernement recherchera, facilitera, responsabilisera, encouragera, invitera», le Front de Gauche est plus qu’inquiet quant à la réelle mise en œuvre d’une vraie politique d’égalité entre les femmes et les hommes ! Les exemples sont nombreux pour montrer qu’en matière d’égalité femmes-hommes l’affichage de bonne volonté ne suffit pas : il faut des moyens financiers et accompagner les lois de décrets contraignants !

A l’heure où les femmes sont les premières touchées par la crise et les politiques d’austérité, c’est de mesures concrètes et contraignantes dont elles ont besoin !

Le 1er décembre 2012
Crédit photo: Photothèque Rouge Nils

Tag(s) : #FEMINISME

Partager cet article

Repost 0