Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGLes 14 et 15 septembre, le gouvernement organise une Conférence Environnementale. Certaines ONG sont donc invitées à venir défendre leur point de vue sur les questions énergétiques, la biodiversité, les questions sanitaires et environnementales, le financement de la transition écologique, ou encore la gouvernance environnementale. Mais d’autres ont été tenues à l’écart, trop dérangeantes sûrement… : le Réseau Sortir du Nucléaire, les associations luttant contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes…

schiste-nucleaire-rouge-jmb.jpg

Cela s’annonce donc mal ! D’autant que cette conférence fait suite à 4 mois de signes très négatifs sur le plan écologique : éviction de Nicole Bricq de son poste de ministre de l’environnement sous pression des groupes pétroliers, relance de l’exploitation pétrolière au large de la Guyane, tentations fortes d’exploiter les gaz de schiste perçus comme une potentielle manne financière, annonces coordonnées du ministre du redressement productif et de la ministre de l’écologie sur le nucléaire qualifié de « filière d’avenir », confirmation du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes…

Cette conférence environnementale risque donc d’être un simulacre de concertation. L’absence totale de prise en compte des questions écologiques est révélatrice du choix qui a été fait par ce gouvernement : face à la crise, les vieilles recettes productivistes sont de retour, et les questions environnementales ne pèseront pas lourd.

La Gauche Anticapitaliste, membre du Front de Gauche, dénonce cet hymne régulier à la croissance, dénonce la déconnection entre questions sociales et problématiques écologiques, s’inquiète des choix déjà actés (place du nucléaire, exploitation des gisements de gaz et huiles de schiste…)

Pour la Gauche Anticapitaliste, l’état de crise générale, sociale et environnementale, nécessite de repenser profondément nos sociétés. Il faut désormais proposer un nouveau modèle : en mettant les productions au service des besoins sociaux et des grands équilibres écologique, en combattant un capitalisme dévastateur sur le plan social comme environnemental.

La Gauche Anticapitaliste, sans illusion sur cette conférence environnementale, soutient les appels à mobilisation lancés par ceux qui n’ont pas été invités :

Vendredi 14 septembre, à 11h30, devant le Conseil Economique, Social et Environnemental (M° Iéna), à l’appel des organisations dénonçant le projet d’aéroport de Notre-Dame –des-Landes et du Réseau Sortir du Nucléaire

Le Front de Gauche organisera un débat le dimanche 16 septembre, au lendemain de cette conférence environnementale, sur son stand à la Fête de l'Humanité avec des représentants d'associations, ONG et syndicats.

Le 13 septembre 2012.
Crédit photo : Photothèque Rouge/ JMB

Tag(s) : #ECOLOGIE

Partager cet article

Repost 0