Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGOfficiellement, Michelin vient d'annoncer l'arrêt de l'activité pneus poids lourds dans son usine de Joué-les-Tours dans l'Indre, à partir du premier semestre 2015.

Des 4000 postes dans les années 80, il en reste aujourd'hui 920. 700 emplois devraient disparaître suite à cette annonce de la direction du groupe.

Pour les salariéEs, c'est la douche froide, la consternation et la colère. Un certain nombre d'entre eux avaient connu une situation similaire dans l'usine de Poitiers.

C'est d'autant plus scandaleux que les bénéfices de Michelin, en 2012, avaient fait un bond de 25% avec un gain supplémentaire de 2,4 milliards d'euros.

Alternative-fleche-licenciementsC'est exactement ce genre de situation que la récente proposition de loi du Front de gauche, contre les licenciements dans les entreprises qui font des profits, versent des dividendes, voulait éviter. Cette proposition de loi est plus que jamais d'actualité.

Avec Spanghero, Virgin, voire Goodyear, entre autres, c'est une nouvelle vague de licenciements à, laquelle il faut opposer la convergence des luttes et des mobilisations.

La Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, solidaire des salariéEs de Michelin de Joué-les-Tours, soutient sans réserve leurs revendications et leurs actions pour le maintien de leur emploi.

Le 10 juin 2013.

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0