Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGEn l'espace de quelques jours, F. Hollande a publiquement fait machine arrière sur deux engagements de campagne concernant des réformes de société.

Lors de sa conférence de presse, il a renvoyé à une hypothétique majorité des 3/5e au parlement le droit des votes des étrangers aux élections locales, dont les prochaines sont les élections municipales en 2014. Ce faisant, il a écarté tout recours au référendum et toute campagne d'opinion. Ainsi, une fois de plus, une promesse électorale vieille de 30 ans est remise à plus tard.

LGBT-FDG.jpg

Devant l'assemblée des maires réunis le 20 novembre, il n'a pas hésité à dédouaner les maires qui refuseraient d'appliquer la loi sur l'ouverture du mariage aux homosexuelLEs en leur accordant une "clause de conscience". C'est une véritable atteinte à l'égalité entre les citoyens et la porte ouverte à toutes les dérives.

Dans les deux cas, F. Hollande cède devant les campagnes menées par une droite conservatrice et revancharde, par des lobbys religieux, des mouvements d'extrême-droite qui refusent toute évolution des moeurs.

Ces deux reculs sont des fautes politiques qui ne peuvent que décevoir et démobiliser toutes celles et toux ceux qui ont voté pour se débarrasser de N. Sarkozy.

Il est de la responsabilité du Front de gauche de relever les défis et de mobiliser sans plus attendre aussi bien sur la question du droit de vote des étrangers aux élections locales, et ce, dès 2014, que sur le mariage pour tous.

C'est ce que propose la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche.

Le 16 décembre, les associations qui militent en faveur du mariage pour tous appellent à manifester. Soyons toutes et tous à leurs côtés.

Le 21 novembre 2012.

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0