Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGMarisol Touraine vient de présenter son projet de loi de financement de la sécurité sociale (PFLSS) pour 2013. « Un budget de justice » selon la ministre qui table sur un déficit moindre : 11 milliards d'euros contre 13 milliards en 2012.

Certes, l'IVG sera remboursée à 100%. C'était une promesse du candidat Hollande.

Des recettes nouvelles de l'ordre de 4 milliards sont prévues, produit de la hausse de produits de consommation courantes.

Les retraités imposables vont être mis à contribution pour le financement de la dépendance : 0,15% en 2013, 0,3% en 2014.

Des économies sont annoncées qui, outre le développement des génériques, concernent la médecine de ville et la chirurgie ambulatoire.

sécu-vital-rouge-houlgatte

Mais, sur le fond, ce projet de budget ne s'attaque pas aux problèmes de fond.

Le déficit de la sécurité sociale n'existerait pas s'il n'y avait pas 30 milliards d'euros annuels d'exonérations de cotisations sociales.

La conséquence est terrible : l'égalité de tous devant le droit à la santé est un leurre.

La diminution des remboursements, l'instauration des franchises médicales, le forfait hospitalier, les dépassements d'honoraires, l'inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire entrainent de plus en plus de personnes à ne plus se soigner, faute de moyens.

La mise en oeuvre de la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoire n'est pas remise en cause, ni le rôle joué par les ARS.

L'hôpital public est en péril, par étranglement financier et à cause des suppressions d'emplois. 9800 emplois ont été supprimés en 2009 dans les hôpitaux. Ce n'est pas avec de nouvelles économies imposées que l'hôpital public va pouvoir s'en sortir.

Il faut une rupture radicale avec la politique passée de Sarkozy-Fillon.

La Gauche anticapitaliste partage totalement les objectifs du Collectif « Notre santé est en danger » : « l'accès aux soins pour tous et toutes partout et à tout instant » est notre boussole et notre exigence.

C'est pourquoi, la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, participera à la manifestation unitaire le 6 octobre à partir de 14h, des Hôpitaux Cochin-Saint Vincent de Paul en direction de Matignon à l'appel du Collectif "Notre santé est en danger".

Le 6 octobre, des manifestations similaires auront lieu dans plusieurs pays européens.

Le 1er octobre 2012.
Crédit photo : photothèque Rouge - Houlgatte

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article

Repost 0