Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGC'est au lendemain d'une grande manifestation nationale contre le pacte budgétaire européen que s'ouvre à l'Assemblée nationale le débat parlementaire.

Le 30 septembre, près de 80 000 manifestantes et manifestants ont défilé pour crier haut et fort qu'en votant contre Sarkozy, ils n'avaient pas voté pour l'austérité.

manif30_florence-allegre.jpg

Faisant écho aux manifestations massives en Espagne et au Portugal qui mènent la lutte contre les effets sociaux dévastateurs de la politique imposée par la Commission européenne, un large front social et politique a donné le coup d'envoi, dans les rues de Paris, d'une mobilisation qui doit s'ancrer dans la durée, que ce soit contre les suppressions d'emplois, les délocalisations, la réduction des dépenses publiques, pour la défense du droit à la santé pour toutes et tous.

Aucun député de gauche ne devrait voter ce traité concocté par N. Sarkozy et A. Merkel.

Très vite, le vote de la loi organique et le budget 2013 seront les premières mises en application du traité.

Il faudra que grandisse dans la population une résistance déterminée pour s'opposer à une politique désastreuse pour les conditions de vie d'une majorité de la population.

Ces dernières semaines, les manifestations populaires ont redoublé d'intensité dans les pays les plus touchés par la crise du système capitaliste, la Grèce, l'Espagne, le Portugal.

Il est plus que temps de bâtir des actions convergentes en Europe contre une politique qui favorise les banquiers, les marchés financiers et paupérise, précarise les peuples.

Le 2 octobre 2012.
Crédit ohoto : Florence Allègre

Tag(s) : #DETTE PUBLIQUE

Partager cet article

Repost 0