Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGLe Comité central d'entreprise d'Arcelor-Mittal a entériné l'arrêt définitif des hauts-fourneaux de Florange. En veille depuis 2011, ils seront éteints définitivement lundi 15 avril. C'est la disparition de la filière liquide. Et avec eux, c'est également le projet Ulcos qui est enterré.

Ce sont 629 emplois directs qui disparaissent et entre 1500 et 200 en comptabilisant les intérimaires et les sous-traitants.

L. Mittal met en avant des capacités de production excédentaires par rapport aux besoins du marché, argumentation démentie par des études et des rapports de cabinets d'expertise comme Secafi.

Les 629 salariés de Florange sont victimes de la rapacité du capitaliste Mittal qui n'en est pas à son coup d'essai en termes de promesses non tenues de maintien de l'emploi. Mittal table sur le reclassement vers d'autres activités et le départ en retraite à court terme de nombre de salariés pour faire disparaître le problème de l'emploi, ce qui est déjà le cas de 206 sidérurgistes.

arcelor-revolte-rouge-milo.jpg

Les 629 salariés de Florange sont aussi victimes des promesse non tenues du candidat Hollande. En visite à Florange pendant la campagne présidentielle, il avait promis une loi qui obligerait un industriel à céder une entreprise rentable promise à la fermeture. Pas l'ombre d'un projet de loi à ce jour. Mais par contre, la mise en musique législative de l'ANI qui donne plus de marge aux patrons pour flexibiliser le temps de travail, baisser les salaires, licencier.

Mais, au pied du mur, F. Hollande s'est rangé du côté de Mittal et a tourné le dos aux salariés de Florange. Rejeté la nationalisation, même temporaire, du site de Florange.

Les sidérurgistes de Florange, ceux de Basse-Indre et de Dunkerque ne s'avouent pas vaincus. Ils veulent continuer à se battre pour empêcher la mort d'une activité industrielle.

La Gauche anticapitaliste, membre du Front de Gauche, est totalement solidaire de leur combat.

Le 11 avril 2013.

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0