Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGLes signaux d’alerte sont désormais nombreux : la crise accentue les divisions entre les groupes sociaux, entre les individus, et les classes dominantes en font leur miel, pointant les cibles, alimentant un racisme latent.

Après les menées de Valls contre les Roms et le scandale de l’incendie à Marseille, les derniers jours ont été marqués par deux nouveaux épisodes qui témoignent de ce climat, l'envahissement du chantier d'une future mosquée à Poitiers par des militants d'extrême droite et la mise en examen du sociologue et militant S.Bouamama ainsi que du chanteur Saïdou du groupe ZEP pour racisme anti-Français.

 

L'action menée à Poitiers est la traduction en actes du venin distillé par une partie du monde politique et les médias au service des classes dominantes, en termes de stigmatisation des musulmans.

En ce qui concerne la mise en examen de Said Bouamama et de Saïdou, un nouveau cap risque d’être franchi, l'entrée dans la jurisprudence du racisme anti-Français/anti-blancs, c'est-à-dire de la grille de lecture de l'extrême droite reprise avec enthousiasme par les dirigeants de l'UMP. La GA condamne cette mise en examen et affirme sa solidarité à Said Bouamama et Saïdou face à ces poursuites.

Ce racisme latent, ce climat doivent être combattus. Contre les divisions, il faut préserver et reconstruire les solidarités, et établir enfin l’égalité des droits, à commencer par le droit de vote qu’Hollande s’est engagé à accorder aux résidents étrangers. Il serait indigne de renoncer !

La Gauche Anticapitaliste, membre du Front de Gauche, défend le principe d'une campagne large pour le droit de vote des résidents étrangers, pour réaffirmer la solidarité et l’égalité contre le racisme".

Le 22 octobre 2012.

Tag(s) : #SECURITAIRE

Partager cet article

Repost 0