Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GA-membre-FDGDeux femmes et un enfant ont péri, la nuit dernière, dans l'incendie d'une usine squattée par 2 à 300 Roms à Lyon. Mais la liste des victimes pourraient malheureusement s'allonger.

Chassés des lieux qu'ils occupaient précédemment, et sans solution alternative, les Roms, et parmi eux beaucoup de femmes et d'enfants, avaient trouvé refuge dans cette usine désaffectée depuis novembre 2012.

roms-rouge-nils.jpgC'est un nouveau drame de la misère et de l'exclusion qui frappe cette communauté dont les membres ont fui la Roumanie ou la Bulgarie en quête d'un avenir meilleur, en premier lieu pour leurs enfants.

Stigmatisés et pourchassés à l'époque de N. Sarkozy, ils ne sont guère mieux lotis aujourd'hui. Les engagements du candidat Hollande ne se concrétisent pas et le ministre de l'intérieur, M. Valls, ne se prive pas de jeter la suspicion sur eux.

La circulaire du mois d'août 2012 sur la recherche de solutions alternatives aux bidonvilles n'est pas appliquée.

Les limitations dans l'accès à l'emploi subsistent.

Les conditions de vie sont toujours aussi précaires.

Rien n'est fait pour lutter contre l'hostilité dont les Roms sont victimes.

Citoyens de l'union européenne eux aussi , Les Roms ont droit à un logement pérenne, à la levée des obstacles à l'emploi, à l'éducation pour les enfants.

C'est pourquoi, le 25 mai, une manifestation régionale unitaire aura lieu à Paris appelée par de nombreuses associations et soutenue par plusieurs organisations politiques dont la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche.

Le 13 mai 2013.

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0