Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ScreenHunter_04-Feb.-14-21.49.jpgNon à une loi qui facilite la flexibilité et les licenciements !

Le mardi 5 mars,
tous dans l’action avec arrêt de travail,
tous à la manifestation pour empêcher un recul du droit des salariés.
Rassemblement à 11 heures  place Cadelade au Puy en Velay.

Des plans de licenciements sont annoncés quotidiennement et nous comptons 1000 chômeurs supplémentaires tous les jours. La lutte contre le chômage appelle à une rupture avec les politiques d’austérité et de rigueur préjudiciables à l’emploi. Pourtant, le Medef veut encore plus de facilités pour licencier en s’attaquant au code du travail grâce  à l’accord signé le 11 janvier. Le gouvernement, à l’occasion du Conseil des Ministres du 6 mars, veut le transposer dans la loi. Cet accord, refusé par 2 des 3 grandes organisations syndicales confédérales, organise une plus grande flexibilité pour les salariés, un recul de leurs droits individuels et collectifs, au bénéfice des employeurs.

Cette journée nationale doit exprimer un refus de l’austérité et de la flexibilité ; l’exigence de réponses nouvelles pour les droits sociaux, l’emploi, l’augmentation des salaires et des pensions.

Lire le tract intersyndical (CGT, FO avec le soutien de Solidaires et de la FSU)

 

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0